Formation

Les élèves conservateurs du patrimoine engagés dans des actions d’éducation artistique et culturelle (EAC)

Chaque année, les élèves conservateurs mettent en œuvre des actions d’éducation artistique et culturelle dans le cadre de leur formation d’application. Ce sont ainsi plus d’une dizaine d’actions qui sont co-construites entre institutions culturelles et partenaires multiples, établissements scolaires, prisons, hôpitaux, associations du champ social… 

Les élèves conservatrices et conservateurs de la promotion Magdeleine Hours (2023-2024) ont lancé, ces dernières semaines, leurs premières opérations sur le terrain.  Ces opérations, onze au total, seront menées jusqu'en juin prochain.

Pour les patients et les soignants de l’hôpital universitaire Avicenne à Bobigny  

Trois élèves conservatrices et conservateurs du patrimoine, Camille Bertrand-Hardy, Maxence Habran et Simon Malivoire de Camas ont développé un projet en milieu hospitalier afin d’explorer le champ de la muséothérapie et d'expérimenter la possibilité d'apporter du mieux-être aux personnes malades ou encore au personnel soignant.

L'Espace soin et vie – Martine Midy, au sein de l'Hôpital Avicenne CHU93-APHP, a accepté d'inscrire ce projet dans son offre d'activités en accueillant deux œuvres de Paris Collections des artistes contemporains, Shila Katami et Jean-Charles Blais ainsi qu’un parcours d'activités conçu en dialogue avec ces œuvres.

L'objectif du projet, co-construit avec la plasticienne Camille Mercandelli-Park et grâce au partenariat avec le Fonds d'art contemporain - Paris Collections, était de renforcer la capacité d'attention et de concentration des participants à travers une pratique artistique et corporelle et de les inviter à prendre le temps de sentir, ressentir, observer et créer.

Comment représenter ou évoquer le corps ? Quelles émotions éprouvons-nous devant l'image d'un corps ? Les œuvres des deux artistes contemporains choisis proposaient de réfléchir à ces questions.

Trois séances se sont déroulées autour d'un temps d'atelier artistique, puis d’un temps centré sur le corps mêlant yoga et Gi Gong. Les ateliers ont permis aux participants de se familiariser avec des techniques de création et d'aiguiser leur capacité d'observation des œuvres d'art. Le temps de pratique corporelle ou d'éveil sensoriel les a ensuite invités à renforcer leur concentration, ainsi que dans un double mouvement leur attention à eux-mêmes et aux œuvres.

Le dernier atelier en écho à la pièce de Jean Charles Blais, proposait différentes expérimentations autour de techniques empruntées à la méthode du stop motion. A l’issue de celui-ci, les participants ont pu réaliser un mini film d’animation présenté ci-dessous.

Pour des lycéens au lycée Marcel Rudloff de Strasbourg

Cinq élèves conservatrices, Audrey Aragnou, Alice Cornier, Marie Ely, Madeleine Hoffer, et Angélique Labrude ont choisi quant à elles de mieux faire connaître les métiers du patrimoine et tout particulièrement celui de conservateur du patrimoine.

Elles ont organisé, pour une classe de terminale en spécialité « Humanités, Littérature et Philosophie », une table ronde autour de la transmission patrimoniale en invitant Lorena Audouard, conservatrice du patrimoine, en charge du contrôle scientifique et technique du département du Bas-Rhin au Service régional d’Archéologie Grand Est et Florian Siffer, conservateur du patrimoine, responsable du cabinet des estampes des musées de Strasbourg. Cette rencontre s’est complétée d’une visite des réserves du musée zoologique de Strasbourg. Guidés par Samuel Cordier, le directeur du musée et David Carita, son adjoint, les élèves ont pu découvrir l’envers du décor d’une institution patrimoniale en pleine mue et être ainsi sensibilisées aux enjeux et spécificités des métiers du patrimoine ! 

Pour des lycéens au musée des arts décoratifs (MAD)

Cinq élèves-conservatrices de l’Institut national du patrimoine, Elsa Bachelard, Juliette Degennes, Caroline Eude-Devaux et Laura Pichard ont conçu un projet d’éducation artistique et culturelle (EAC) en partenariat avec la cité scolaire Henri Wallon d'Aubervilliers. Menées autour de l’exposition « Mode et Sport » (20 septembre 2023 - 7 avril 2024) présentée au Musée des Arts décoratifs (MAD), les actions de ce projet se sont inscrites dans le dispositif des « Cordées de la réussite ».

Les « Cordée de la réussite » sont une initiative éducative française lancée en 2017 dont l’objectif principal est de favoriser la réussite scolaire et l'orientation vers l'enseignement supérieur de jeunes issus de milieux sociaux défavorisés.
A la tête de la cordée « A nous le patrimoine ! » depuis 2021, l’Inp concourt à ce dispositif d'entraide et de solidarité par le biais d’actions d’EAC menées par les élèves conservateurs et restaurateurs. Celles-ci prennent la forme de rencontres entre élèves de l’Inp, collégiens et lycéens des académies de Paris, Créteil et Versailles, mais aussi à travers les Journées européennes du patrimoine, qui accueillent chaque année à Aubervilliers des visiteurs d’horizons et de culture très diversesA

Exposition "Mode et Sports" au Musée des arts décoratif, Paris - Photo : INP

Au Musée des arts décoratifs le projet portait sur les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 mis à l’honneur sous la forme d’une exposition dédiée à l’évolution des pratiques et des tenues sportives au cours du temps. L’objectif était d’accompagner les élèves de première en option histoire des arts dans la découverte de métiers du patrimoine, des problématiques de la conservation-restauration et de la patrimonialisation des pratiques, objets et vêtements liés aux sports.  

Les différentes séances du projet ont été pensées afin que les lycéens acquièrent une vision d’ensemble du parcours d’un objet patrimonial au sein d'un musée, de l’acquisition à la présentation au public. La première séance était consacrée au métier de restaurateur et à la conservation-restauration du patrimoine textile. Deux restauratrices textiles, Emmanuelle Garcin et Chloé Barle ont présenté leur travail sur les collections dans les salles et les ateliers du musée.

La deuxième séance était quant à elle dédiée à la présentation du métier de commissaire d’exposition : à cette occasion, les lycéens ont pu échanger directement avec Sophie Lemahieu dans les espaces de l’exposition « Mode et Sport ». 

Les prochaines séances, prévues d’ici la fin du mois de juin, permettront aux élèves de s’exercer aux gestes de conservation préventive sur des objets textiles liés au sport dans les ateliers de restauration de l’Inp à Aubervilliers. Une séance de restitution leur permettra enfin de proposer, et de présenter, une « salle inédite » de l'exposition du MAD (par exemple autour du skateboard ; des arts martiaux, etc.) avec des objets identifiés dans des collections de musées et des préconisations de présentation.

D’avril à juillet, quinze sessions de formation continue organisées en région
La formation continue en région
c.kermel lun 08/04/2024 - 10:35
08.04.2024
L’institut national du patrimoine réaffirme cette année encore sa volonté de proposer aux professionnels du patrimoine des formations au plus…
Formation
Les élèves conservateurs du patrimoine (2024) pendant leur semaine d'intégration en Isère - Photo : INP
Inscription

Se préparer aux concours

Plusieurs possibilités s'offrent aux candidats aux concours de conservateurs du patrimoine ou aux concours d'admission en formation de restaurateur du...

Ressources en ligne

Concilier les enjeux écologiques et patrimoniaux : vers une conservation intégrée ? Espaces forestiers

Retransmission vidéo

Le premier acte des journées d’études, Concilier les enjeux écologiques et patrimoniaux : vers une conservation intégrée ?, organisées par un collectif d’élèves et d’anciens élèves conservateurs du patrimoine, et portées par l’Institut national du patrimoine et l’École du Louvre, s’intéressait à l’archéologie des espaces forestiers et montagnards.

Consulter
Formation PCI - Photo : Nathalie Moulin / INP

FORMATION

Catalogue des formations

Les formations inscrites au catalogue peuvent être adaptées sur mesure aux besoins de votre établissement pour une formation en nos murs ou au sein de vos locaux.

Consulter également pour une vue d'ensemble le calendrier 2024 des formations continues de l'Institut.

Professionnalisation

La créatrice de vitraux Flavie Vincent-Petit - Photo : DR

Doctorat par le projet

Au niveau doctoral, l’Institut national du patrimoine est membre de l’EUR Humanités, Création et Patrimoine, rattachée à CY Cergy Paris

Ressources en ligne

Détail de l'oeuvre de mémoire d'Elisabeth Dagrada, INP 2023

Mémoires des restaurateurs et rapports d'étude et de restauration

Ressources en ligne

La documentation des oeuvres met à disposition une partie de la documentation au format numérique.

Consulter
Soirée de la Fondation Carnot - 16 juin 2015 - Photo : Marie-Christine Vigutto / INP
Conférence : Carte blanche à Paul Salmona - Photo : DR
09 avril 2024
Paris

Carte blanche : Paul Salmona

Rencontres et débats

Conférence de Paul Salmona, directeur du musée d’art et d’histoire du Judaïsme (mahJ), proposée dans le cadre du cycle «

La recherche

Appels à candidatures

La créatrice de vitraux Flavie Vincent-Petit - Photo : DR

Doctorat par le projet

Au niveau doctoral, l’Institut national du patrimoine est membre de l’EUR Humanités, Création et Patrimoine, rattachée à CY Cergy Paris