Illustration VAE - Photo : Chloé Bernard / INP

VAE du diplôme de restaurateur du patrimoine

La loi de modernisation sociale de janvier 2002 a introduit dans le code du travail et dans le code de l’éducation la notion de VAE qui permet de demander, sous certaines conditions, « la validation des acquis de l’expérience pour justifier de tout ou partie des connaissances et compétences exigées pour l’obtention d’un diplôme délivré au nom de l’Etat».

L'Institut national du patrimoine, qui bénéficie de la certification Qualiopi, propose deux parcours de validation des acquis de l’expérience pour l'obtention du diplôme de restaurateur du patrimoine : un parcours pour les anciens élèves diplômés de l'Inp ayant obtenu leur diplôme (niveau 6) avant l’attribution du grade de master (2006) et souhaitant obtenir le niveau 7 et un parcours pour les autres professionnels du patrimoine pouvant prouver une expérience professionnelle à temps plein en rapport direct avec le diplôme de restaurateur du patrimoine.

Pour se préparer au parcours de validation des acquis de l’expérience pour l'obtention du diplôme de restaurateur du patrimoine, les candidats peuvent consulter l'entretien de Coralie Barbe, restauratrice de livres, présidente du jury de la VAE entre 2021 et 2023, et celui de Marc Gacquière, restaurateur de livres à la Bibliothèque nationale de France (BnF), ayant lui-même obtenu le diplôme de restaurateur du patrimoine à l’Inp via la VAE. Il anime une journée d’accompagnement accessible aux candidats recevables pour la constitution du second dossier et la préparation à l’entretien avec le jury. 

VAE pour les diplômés de l'INP avant 2006

La délibération du conseil d’administration de l’INP du 15 mars 2023 a ouvert l’obtention du diplôme de restaurateur du patrimoine (grade de master - niveau 7) par la validation des acquis de l’expérience spécifique pour les restaurateurs du patrimoine diplômés de l’Inp avant l’attribution du grade de master (2006).

Cette procédure concerne uniquement les restaurateurs du patrimoine diplômés de l’Inp avant l’attribution du grade de master (2006).

Le candidat doit avoir l’équivalent d'un an d’expérience professionnelle à temps plein depuis sa sortie du département des restaurateurs de l’Inp.

Lorsqu’il s’agit d’activités réalisées en formation initiale ou continue, ne sont prises en compte que les périodes suivantes : formation en milieu professionnel ; mise en situation en milieu professionnel ; stages pratiques ; préparations opérationnelles à l’emploi ; formation pratique de contrat d’apprentissage, de contrat de professionnalisation, de contrat unique d’insertion.

Les activités exercées par le candidat doivent être directement en lien avec les activités définies dans le référentiel d'activités de restaurateur du patrimoine.

La langue française est requise pour les dossiers avec annexes, les comptes-rendus de restauration et pour l’entretien avec le jury.

Conformément à l’article 3 de l’arrêté du 30 août 2019 modifié fixant les montants des droits de scolarité, d'examen et d'inscription aux concours ainsi que les montants des droits d'inscription en vue de l'obtention d'un diplôme par validation des acquis de l'expérience, dans les établissements d'enseignement supérieur relevant du ministère de la culture, « les droits d’inscription à la validation des acquis de l’expérience sont fixés dans les conditions suivantes : le candidat acquitte un montant de 80 € couvrant les frais de procédure.

Complétion de la demande de validation des acquis de l’expérience spécifique pour le diplôme de restaurateur du patrimoine (grade de master), qui se compose du formulaire Cerfa n°12818*02  et d’un dossier complémentaire.

A lire avant de compléter le dossier : notice explicative (PDF)

Dépôt du dossier de demande de VAE spécifique : Voir le calendrier des concours

Le dossier est à transmettre par voie postale à l'adresse suivante :
Institut national du patrimoine
Validation des acquis de l’expérience (VAE) spécifique
Secrétariat général
2 rue Vivienne
75002 Paris

Envoi parallèle à l'envoi postal à : @email (un seul fichier)

Tout dossier incomplet ou envoyé hors délai ne pourra être pris en compte.

L'entretien est composé de deux parties : 

  • Exposé du candidat sur ses motivations et ses expériences professionnelles (dix minutes)
  • Échanges avec le jury sur la base du dossier et de l’exposé du candidat, permettant d’apprécier les motivations et les compétences du restaurateur ainsi que son expérience professionnelle, au regard du référentiel de restaurateur du patrimoine (vingt minutes)

Voir le calendrier des concours

VAE pour les professionnels du patrimoine

La validation des acquis de l’expérience (VAE) permet d'obtenir le diplôme de restaurateur du patrimoine (grade de master - niveau 7). 

La validation des acquis de l'expérience est un droit ouvert à tous : salariés (CDI, CDD, intérimaires), indépendants, professions libérales, demandeurs d'emploi, agents publics, bénévoles, et ce, quels que soient les diplômes précédemment obtenus. 

Le candidat doit avoir l’équivalent d'un an d’expérience professionnelle à temps plein en rapport direct avec le diplôme de restaurateur du patrimoine pour lequel une VAE est demandée.

Pour le calcul de l'année d’activité, sont prises en compte : les activités exercées de manière continue ou discontinue, à temps plein ou à temps partiel, en France ou à l'étranger. Leur durée totale est calculée par cumul. 

Lorsqu’il s’agit d’activités réalisées en formation initiale ou continue, ne sont prises en compte que les périodes suivantes : formation en milieu professionnel ; mise en situation en milieu professionnel ; stages pratiques ; préparations opérationnelles à l’emploi ; formation pratique de contrat d’apprentissage, de contrat de professionnalisation, de contrat unique d’insertion.

Les activités exercées par le candidat doivent être directement en lien avec les activités définies dans le référentiel d'activités de restaurateur du patrimoine.

La langue française est requise pour les dossiers avec annexes, les comptes-rendus de restauration et pour l’entretien avec le jury.

Conformément à l’article 3 de l’arrêté du 30 août 2019 modifié fixant les montants des droits de scolarité, d'examen et d'inscription aux concours ainsi que les montants des droits d'inscription en vue de l'obtention d'un diplôme par validation des acquis de l'expérience, dans les établissements d'enseignement supérieur relevant du ministère de la culture, « les droits d’inscription à la validation des acquis de l’expérience sont fixés dans les conditions suivantes :

  • Le candidat acquitte un montant de 80 € pour l’analyse de recevabilité de sa candidature au moment où il dépose sa demande ;
  • Si la candidature est déclarée recevable, le candidat acquitte un second montant de 700 € couvrant les frais de la procédure (coûts administratifs, frais de jury et suivi des prescriptions). Dans le cas où il est attesté que le candidat n’est pas en situation de bénéficier d’un financement par un tiers (entreprise, organisme, collectivité territoriale), celui-ci acquitte un montant réduit fixé à 350 €. »

Complétion de la demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience (VAE) pour le diplôme de restaurateur du patrimoine (grade de master), qui se compose du formulaire Cerfa n°12818*02 et d’un dossier complémentaire.

A lire avant de compléter le dossier : notice explicative (PDF)

Dépôt du dossier de recevabilité : Voir le calendrier des concours
Le dossier est à transmettre par voie postale à l'adresse suivante :
Institut national du patrimoine
Validation des acquis de l’expérience (VAE) spécifique
Secrétariat général
2 rue Vivienne
75002 Paris

Envoi parallèle à l'envoi postal à : @email (un seul fichier)

Tout dossier incomplet ou envoyé hors délai ne pourra être pris en compte.

Si le dossier est recevable, le candidat doit compléter un dossier composé de deux ou trois comptes-rendus de restauration et d’une synthèse de 40 pages (hors annexes) dans laquelle il expose comment son expérience professionnelle lui a permis d’acquérir les compétences d’un restaurateur diplômé.  

Dépôt du dossier  : Voir le calendrier des concours

Le dossier est à transmettre par voie postale à l'adresse suivante :
Institut national du patrimoine
Validation des acquis de l’expérience (VAE) spécifique
Secrétariat général
2 rue Vivienne
75002 Paris

Envoi parallèle à l'envoi postal à : @email (un seul fichier)

Tout dossier incomplet ou envoyé hors délai ne pourra être pris en compte.

L'entretien avec le jury est composé de deux parties :

  • Mise en situation professionnelle (40 min) : la mise en situation va permettre au jury d'évaluer les aptitudes techniques, les compétences professionnelles et les acquis du candidat dans le domaine de la restauration du patrimoine. Le candidat présente le résultat de l'étude (un constat d'état suivi d'un diagnostic et d'une proposition de traitement) réalisée à partir d'une oeuvre, d'un objet, ou d'un document à restaurer se rapportant à la spécialité dans laquelle le candidat se présente.
  • Motivation professionnelle (40 min) : cette partie de l'épreuve consiste en un entretien du candidat avec le jury, qui doit permettre à ce dernier d'apprécier les motivations et les aptitudes du candidat à l'exercice du métier de restaurateur du patrimoine, au regard du référentiel d'activité de restaurateur du patrimoine.

Voir le calendrier des concours

Validation partielle de la VAE

Depuis 2017, il n’y a plus de limite de temps afin de repasser la VAE.
Les candidats ayant obtenu une validation partielle de la VAE sont exemptés des frais d’inscription. 

Complétion de la demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience (VAE) pour le diplôme de restaurateur du patrimoine (grade de master), qui se compose du formulaire Cerfa n°12818*02 et d’un dossier complémentaire en ne signalant que les éléments nouveaux de votre carrière depuis votre dernière demande (stages, formations...).

A lire avant de compléter le dossier : notice explicative (PDF)

La recevabilité du dossier est automatique au regard de l'obtention de la validation partielle de la VAE à l'Inp.

Dépôt du dossier de recevabilité : Voir le calendrier des concours

Le dossier est à transmettre par voie postale à l'adresse suivante :
Institut national du patrimoine
Validation des acquis de l’expérience (VAE) spécifique
Secrétariat général
2 rue Vivienne
75002 Paris

Envoi parallèle à l'envoi postal à : @email (un seul fichier)

Tout dossier incomplet ou envoyé hors délai ne pourra être pris en compte.

Le candidat doit compléter un dossier composé de deux ou trois nouveaux comptes-rendus de restauration et d’une synthèse de 40 pages (hors annexes) dans laquelle il doit démontrer comment il a acquis les compétences et les connaissances manquantes qui ont été déterminées lors de son précédent passage devant le jury.

Dépôt du dossier  : Voir le calendrier des concours

Le dossier est à transmettre par voie postale à l'adresse suivante :
Institut national du patrimoine
Validation des acquis de l’expérience (VAE) spécifique
Secrétariat général
2 rue Vivienne
75002 Paris

Envoi parallèle à l'envoi postal à : @email (un seul fichier)

Tout dossier incomplet ou envoyé hors délai ne pourra être pris en compte.

L'entretien avec le jury est composé de deux parties :

  • Mise en situation professionnelle (40 min) : la mise en situation va permettre au jury d'évaluer les aptitudes techniques, les compétences professionnelles et les acquis du candidat dans le domaine de la restauration du patrimoine. Le candidat présente le résultat de l'étude (un constat d'état suivi d'un diagnostic et d'une proposition de traitement) réalisée à partir d'une oeuvre, d'un objet, ou d'un document à restaurer se rapportant à la spécialité dans laquelle le candidat se présente.
  • Motivation professionnelle (40 min) : cette partie de l'épreuve consiste en un entretien du candidat avec le jury, qui doit permettre à ce dernier d'apprécier les motivations et les aptitudes du candidat à l'exercice du métier de restaurateur du patrimoine, au regard du référentiel d'activité de restaurateur du patrimoine.

Voir le calendrier des concours

LIRE AUSSI

Accueil Inp élèves
Chantier des collections au musée des applications de la recherche - Photo : Laurence Isnard

Les chantiers des collections 2024

07.06.2024
Formation

Cette année, douze chantiers des collections réunissant les élèves restaurateurs en fin de deuxième année et les élèves conservateurs de…

Inscription

Se préparer aux concours

Plusieurs possibilités s'offrent aux candidats aux concours de conservateurs du patrimoine ou aux concours d'admission en formation de restaurateur du...

Ressources en ligne

Trouble dans le patrimoine ?

Trouble dans le patrimoine ?

Héritages LBGTQIA+ et narrations queer : quel rôle pour les institutions patrimoniales ?

Retransmission vidéo

Voir
Accueil formation continue
Chantier des collections au musée des applications de la recherche - Photo : Laurence Isnard

Les chantiers des collections 2024

07.06.2024
Formation

Cette année, douze chantiers des collections réunissant les élèves restaurateurs en fin de deuxième année et les élèves conservateurs de…

FORMATION

Professionnalisation

La créatrice de vitraux Flavie Vincent-Petit - Photo : DR

Doctorat par le projet

Au niveau doctoral, l’Institut national du patrimoine est membre de l’EUR Humanités, Création et Patrimoine, rattachée à CY Cergy Paris

Ressources en ligne

Trouble dans le patrimoine ?

Trouble dans le patrimoine ?

Héritages LBGTQIA+ et narrations queer : quel rôle pour les institutions patrimoniales ?

Retransmission vidéo

Voir
Accueil Chercheur

La recherche

Appels à candidatures

La créatrice de vitraux Flavie Vincent-Petit - Photo : DR

Doctorat par le projet

Au niveau doctoral, l’Institut national du patrimoine est membre de l’EUR Humanités, Création et Patrimoine, rattachée à CY Cergy Paris